Focus sur une substance : les PCB

Les Polychlorobiphényles (PCB) sont une sous-classe de composés organiques de synthèse connus sous le nom des hydrocarbures chlorés qui comprennent toute substance chimique basée sur la molécule biphényle, chlorée à différents degrés.

La formule chimique peut être représentée par la formule générale C12H(10-n)Cln, où n est un nombre d'atomes de chlore compris entre 1 et 10.

Sur le plan technique, des PCB ont été utilisés sous différentes marques dans des transformateurs, des condensateurs, des commutateurs, des régulateurs de tension, certains câbles électriques remplis de liquide, des disjoncteurs, et des ballasts pour éclairage. Ils sont parfois improprement appelés « pyralènes » (du nom commercial d'un produit de Monsanto à base de PCB, autrefois très utilisé en Europe dans les transformateurs).

Les PCB ont autrefois fait l’objet d’un Plan national d'actions qui développait 6 objectifs :

  1. Intensifier la réduction des rejets de PCB
  2. Améliorer les connaissances scientifiques sur le devenir des PCB dans les milieux aquatiques et gérer cette pollution
  3. Renforcer les contrôles sur les poissons destinés à la consommation et adopter les mesures de gestion des risques appropriées
  4. Améliorer la connaissance du risque sanitaire et sa prévention
  5. Accompagner les pêcheurs professionnels et amateurs impactés par les mesures de gestion des risques
  6. Évaluer et rendre compte des progrès du plan

Ce plan PCB a depuis été intégré dans le Plan dit « Micropolluants » 2016-2021 pour répondre à la demande issue du 3ème Plan national Santé-Environnement ou PNSE 3. Au niveau international, la limitation des PCB est issue de la convention de Stockholm. Si la réduction de ces substances a bien été réalisée, sa disparition de nos environnements reste encore à finaliser aujourd'hui.